Le Mandala et les bienfaits de la Création Artistique

Publié le par ilanou

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSZY9jHZaBBOigs3M8-6dQzKDlBTBIBsgeLQS1vaJhOcnE2R6nRxA

 

L’acte créatif procède de l’énergie originelle de la nature humaine.

Assis, debout, couché, le corps et l’esprit créent.

L’être humain crée en permanence.

 

Cet élan naturel vers la création et l’émerveillement que cela suscite se voit clairement chez l’enfant. La création agit et se manifeste en nous et autour de nous par une énergie qui nous pousse ainsi à créer constamment : Plus je crée, plus je donne un sens à mon existence.

Je crée donc j’existe.

Voilà pourquoi le sentiment de n’être pas créateur de sa vie engendre un profond malaise existentiel qui peut trouver remède dans une activité artistique....

L’expression artistique par le mandala est capable de centrer l’attention sur soi et canaliser le fluide créatif.

Support de méditation chez les hindous et les tibétains, le mandala a été introduit en occident par Karl Gustav Jung.

La puissance du mandala tient de sa structure géométrique : centre, cercle, carré, triangle. A savoir que le seul fait de s’exprimer spontanément dans un cercle renvoie les images archétypales de l’inconscient. Le cercle est symbole de la matrice cosmique, de l’univers dans son microcosme et son macrocosme.

Un peu partout dans le monde on retrouve des expressions artistiques centrées qui servent de support spirituel. Et si l’occident tend à vouloir le dégager de tout rituel spirituel, il n’en reste pas moins un puissant outil pédagogique et thérapeutique.

Le mandala à colorier qui procure un simple effet antalgique est à différencier du mandala créatif, plus vertigineux dans sa réalisation mais la puissance émotionnelle suscitée par la seule création de l’œuvre renforce le sentiment d’adéquation avec son moi.

 

Je crée donc j’existe...

Publié dans Mandalas

Commenter cet article